Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux

IMG_1715Les moyens spécialisés du groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (GRIMP) sont engagés pour des interventions bien particulières se déroulant en hauteur, en profondeur ou impliquant un cheminement long, difficile ou dangereux.

 

Lorsque les sapeurs-pompiers sont engagés pour une mission de secours, il se peut que les moyens conventionnels ne soient pas adaptés à la situation. En ville comme en pleine nature, y compris en montagne, quelles que soient les conditions météorologiques, le GRIMP est à même d’aborder, de conditionner et d'extraire une victime en toute sécurité. Son engagement permet d'éviter aux secours conventionnels de prendre des risques inutiles.

Composition

Le GRIMP du Haut-Rhin est composé de 68 spécialistes, tous sapeurs-pompiers professionnels, (SPP) y compris plusieurs médecins du service de santé et de secours médical.

L’unité GRIMP de Saint-Louis complète sa formation par une spécialisation « Intervention en site souterrain » (ISS). 14 SPP de Saint-Louis sont titulaires de l’ISS1.

Les unités GRIMP de Mulhouse et Colmar complètent leur formation par une spécialisation « Module neige ». Mulhouse compte 12 spécialistes neige et 15 sont à Colmar. 2 autres membres du GRIMP affectés dans des centres de secours renforcés et 2 au centre de traitement des alertes (appels au 18) ont également la qualification neige.

Exemples de situations pouvant entraîner l’engagement du GRIMP

  • Personne blessée en milieu périlleux artificiel (chantier, grue, échafaudage, attraction foraine, éolienne, industriel, silo, etc.) ou naturel (montagne, falaise, forêt, neige, etc.) ;
  • Personne menaçant de sauter dans le vide (immeuble, grue, pont, belvédère, falaise…). Intervention conjointe avec les spécialistes en secours nautique en cas de présence d’un milieu aquatique sur la zone d’intervention ;
  • Personne égarée et blessée en milieu naturel (accident, maladie, tentative de suicide…), conjointement avec les spécialistes cynotechniques ;
  • Personne blessée à domicile, nécessitant son extraction par la fenêtre du logement (avec ou sans usage du lot bariatrique permettant la prise en charge d’une personne obèse) ;
  • Accident de la circulation avec un véhicule tombé dans un ravin ;
  • Télésiège bloqué ou accidenté ;
  • Animal tombé dans une excavation ou bloqué en falaise (conjointement aux spécialistes de sauvetage-déblaiement, si animal de gros gabarit, secours nautique, en milieu inondé, ou risques chimiques si doute sur la qualité de l’air ;
  • Incendie dans un déblai complexe en hauteur ;
  • Objet menaçant de tomber ou s’effondrer (cheminée).

Equipement

  • 3 véhicules GRIMP, basés à :
    • Mulhouse
    • Colmar
    • Saint-Louis

IMG_1649Photo_2Photo_4