18 - le numéro qui sauve !

18

Le 18 est le numéro d’appel des sapeurs-pompiers. Il est gratuit pour tous les postes téléphoniques. C’est le numéro que vous devez composer pour tout ce qui concerne les incendies et le secours aux personnes, victimes d’accidents ou en détresse vitale.

Votre communication arrive au centre de traitement de l’alerte (CTA) qui traite les appels. Cette plateforme est composée de sapeurs-pompiers spécialement formés pour vous répondre, 24h/24 – 7j/7 et 365 jours par an. Les communications sont enregistrées et le numéro de téléphone avec lequel vous appelez est identifié.

 Vous n’avez plus d’abonnement téléphonique ? 

Vous pouvez tout de même composer et obtenir le 18 (numéro d’urgence).

Ne paniquez pas !

Pour vous apporter une réponse adaptée à l’urgence, l’opérateur doit comprendre et analyser la nature de votre appel. Pour y parvenir, il a besoin des renseignements suivants :

  • votre identité ainsi que le numéro de téléphone où l’on peut vous rappeler en cas de besoin
  • la commune ou les secours doivent se rendre
  • l’adresse complète ou le lieudit de l’intervention
  • la nature de l’intervention : s’agit-il d’un feu, d’un malaise, d’un accident de circulation, etc. ?
  • les renseignements importants : comment accéder au lieu, combien y a-t-il de personnes concernées, les antécédents médicaux de la personne à secourir, etc.

Si le temps vous semble long pendant que l’opérateur vous pose ces questions, c’est en réalité du temps gagné qui lui permet de vous apporter la meilleure réponse dans les meilleurs délais.

Surtout, ne raccrochez pas !

Tant que l’opérateur ne vous dit pas « vous pouvez raccrocher », ne raccrochez pas !

Laissez toujours une personne à proximité du téléphone dont vous aurez donné le numéro à l’opérateur. Les pompiers peuvent être amenés à vous rappeler pour vous demander des compléments d’information.

N'en abusez pas !

Le 18 est le numéro d’appel des sapeurs-pompiers. Mais n’en abusez pas. N’appelez qu’en cas d’urgence. Dans le cas contraire, pendant que les sapeurs-pompiers répondent à votre demande, soit par téléphone, soit en vous envoyant des secours, ils ne peuvent répondre à d’autres personnes qui seraient réellement en détresse.