Les stagiaires composant la 19e promotion de formation d’intégration de sapeurs-pompiers professionnels (FISPP) du SIS68, ont été initiés à l’abordage de scènes de crime.

Les stagiaires intervenant en VSAV ont été confrontés à des scenarii de victimes de crime dans une habitation désaffectée à Buhl. Scènes préparées et supervisées par la Cellule d’Identification Criminelle de la Gendarmerie Nationale de Colmar.

Une formation théorique a ensuite mis en lumière les dessous d’une enquête : la recherche des traces et indices.

Malgré nos approches parfois antagonistes liées à nos actions (geler une scène pour les enquêteurs / gestes de prompt-secours pour les SP), cette sensibilisation a permis à chaque entité de comprendre les attentes de l’autre.

S’en est suivie une démonstration de l’expert à la cour d'appel de Colmar, invité par la Gendarmerie, sur les risques liés à l’électricité et des indices recherchés dans les déblais.

Cette approche a permis d’appréhender les traces et indices recherchés, aussi infimes soient-ils, et de comprendre toute la subtilité des déblais. Opération délicate évitant le risque de reprise de feu tout en conservant les indices.

Texte Ltn Arnaud Grapin

Photos Sarah Stinner - Nicolas Mathieu - Communication SIS 68