Les pompiers sont intervenus dimanche 18 juin un peu avant 17 heures à Colmar pour un feu de matériaux divers (dont des pneus) sur une surface à ciel ouvert de 2000 m2 située sur un terrain derrière l’aire d’accueil des gens du voyage.

La circulation des trains a dû être interrompue de 19h30 à 21 heures en raison de la propagation du sinistre du côté ouest de la voie ferrée et de l’important panache de fumées.

Un dispositif de 177 soldats du feu (relève comprise) et de 52 véhicules (appuyé par l’hélicoptère de la gendarmerie) provenant de tout le département a été dépêché et déployé sur les lieux.

Rapidement, une sectorisation a été mise en place avec à la tête :

  1. le Cdt Mamprin pour le secteur incendie,
  2. le Cne Muller pour le secteur alimentation,
  3. le Médecin chef Trabold pour  le secteur soutien,
  4. le Cdt Cherrey pour le risque chimique.

Ceci, afin d’éviter notamment tout risque de propagation en direction du nord vers des établissements industriels tiers. Un lotissement comptant entre 80 et 100 personnes a également été évacué.

La relève s’est effectuée à 23 heures pour un traitement des derniers points chauds pouvant entrainer une reprise de feu. Ceux-ci ont été éteints au moyen de 4 LDV par intermittence - l’opération s’est terminée le lendemain à 6h37.

Le panache de fumée noire a fortement enfumé les alentours, mais les « analyses des fumées confirment l’absence de toxicité pour la population » selon le communiqué de presse de la préfecture publié dans la soirée.

Photos Rémy DELBARRE SIS68