L’école départementale d’incendie et de secours du SIS 68, basée depuis décembre 2021 sur le site de Cernay-Wittelsheim va être dotée d’un nouveau plateau technique, en cours de construction. Ce chantier a démarré le 10 janvier 2022, avec le débroussaillement du terrain. Puis, se sont succédé le terrassement, la pose des réseaux, celle des bordures, la préparation de la plateforme, le gros-œuvre et les fondations pour les bâtiments modulaires.

Après ces travaux préliminaires, le projet a pris un virage important avec la mise en place des bâtiments modulaires qui constitueront les locaux du futur plateau technique. L’opération s’est déroulée du mercredi 20 au vendredi 22 avril. Ce ne sont pas moins de 18 semi-remorques qui se sont succédé en trois jours pour livrer les modules préfabriqués, installés au fur et à mesure par l’entreprise de construction Cougnaud, titulaire de ce lot du marché.

L’entreprise réalise maintenant, et durant plusieurs semaines, toutes les finitions intérieures, les réseaux, les sols et plafonds, etc. Les bâtiments doivent être rendus opérationnels pour fin mai.

Un ensemble principal comprendra le réfectoire et son espace vaisselle, les vestiaires et sanitaires, une buanderie, un atelier pour l’agent logisticien. Un deuxième bâtiment abritera la salle pour les debriefings. Enfin un troisième groupe technique se composera d’un local pour les ARI ; d’un autre (en dur) pour la récupération des eaux de pluies, avec pompes et surpresseur pour les envoyer vers un poteau d’incendie à 6 bars ; d’un troisième avec compresseur et rampe de gonflage pour les bouteilles d’air des appareils respiratoires isolants.

D’autres bâtiments viendront compléter ces installations : un toit pédagogique pour la formation au lot de sauvetage et de protection contre les chutes ; 2 simulateurs à feu réel et un module d’engagement et d’attaque à fumée froide. Le tout doit être en place pour fin juin. S’ensuivra une phase de tests et de formation des formateurs en vue de la mise en service du site début 2023.

Photos Thierry Neymeyer et capitaine Thierry Oberlin – SIS 68