Toutes deux sapeurs-pompiers professionnelles au SIS 68, Magalie Lehmann et Laetitia Rey s’embarquent ensemble en 2022 dans un défi peu commun : le Raid Amazones.

« Les Alsaciennes », nom qu’elle ont choisi pour leur équipe, sont inscrites pour la session prévue en novembre au Sri Lanka. Même si la pandémie fait encore peser un doute sur les dates exactes de l’édition, et si la destination du raid pourrait changer suivant le contexte sanitaire, nos deux collègues se préparent d’arrache-pied.

Le Raid Amazones, créé en 2001 par la société ZBO (The Big Organisation), est une aventure sportive et solidaire 100% féminine, qui emmène chaque année 300 concurrentes dans un pays lointain, pour six jours de défis sportifs et de découvertes en immersion avec la population locale. Parallèlement au sport, le raid mène des actions de solidarité dans les pays hôtes et permet aussi aux concurrentes de défendre une association de leur choix.

Sportives accomplies, mais aussi profondément attachées aux valeurs de solidarité et d’entraide, Magalie et Laetitia se lancent un second défi : apporter la plus grande aide possible à l’ODP, œuvre des pupilles orphelins de sapeurs-pompiers de France, en rassemblant des fonds, parallèlement à leur recherche de sponsors pour financer leur participation au Raid Amazones, soit près de 10 000 € pour deux concurrentes.

A l’aide d’un dossier de présentation solidement construit, complété par une page Facebook qui relate en continu l’évolution du projet, les deux jeunes femmes ont réussi à créer autour de leur défi une dynamique qu’elles espéraient sans doute, mais n’imaginaient peut-être pas puissante à ce point.

A ce jour, en effet, seul le montant final des dons à l’ODP est encore inconnu : les Amazones alsaciennes ont d’ores et déjà pu réunir de quoi couvrir leur financement de participation au raid. De ce fait, toutes les sommes qu’elles pourront encore collecter seront reversées à leur œuvre. Car des entreprises continuent de contacter Magalie et Laetitia, pour leur apporter leur obole. Nos deux collègues les invitent donc à adresser directement leurs dons à l’ODP, via le numéro de mécène qui leur est attribué par le Raid.

D’ailleurs, un rendez-vous est déjà fixé le 11 mai 2022 à la Maison du sapeur-pompier, à Paris, pour sceller le partenariat avec l'ODP.

En véritables sportives  elles se préparent physiquement en pratiquant ensemble le CrossFit, le ski de randonnée, le triathlon, le trail, l’orientation, le tir à l’arc…

 

Outre la recherche de parrainage par des entreprises, Magalie et Laetitia ont mené des actions destinées à rassembler des fonds. Ainsi, pour Noël, elles ont effectué une vente de pains d’épices et, début février, des chocolats en vue de Pâques. De cette dernière, la totalité des bénéfices sera versée à l’ODP, qui sera aussi bénéficiaire d’une cagnotte en ligne créée par les amazones haut-rhinoises.

QUI SONT LES « ALSACIENNES » ?

Sergente-cheffe Magalie Lehmann

Originaire du Pays de Montbéliard, Magalie s’est engagée comme SPV au SDIS 25 en 2004.

Lauréate du concours de sapeur-pompier professionnel non officier en 2008 au SDIS 59, elle a été recrutée au SDIS du Haut-Rhin le 1er novembre 2010.

Affectée au CSP de Mulhouse jusqu'en 2019, elle est aujourd’hui opératrice au CTA-CODIS 68, tout en prenant des gardes au centre de secours renforcé de Cernay-Wittelsheim, sous statut SPV.

Magalie est spécialisée en risques radiologiques (RAD2 et agent chargé de spectrométrie), en secours nautique (scaphandrier autonome léger, permis bateau eaux fluviales et conductrice d'embarcations) et feu de forêt (équipier).

La sergente-cheffe est également monitrice de secourisme au sein du SIS 68 et dispense des cours de premiers secours au public au titre de l'UDSP 68.

Caporale Laetitia Rey

D’abord jeune sapeur-pompier à partir de l’âge de 10 ans, Laetitia a pris un engagement de sapeur-pompier volontaire au centre de première intervention de Bisel, dans le Sundgau, avant de contracter un double engagement au centre de secours de Seppois-le-Bas.

Lauréate du en 2018 du concours de sapeur-pompier professionnel non officier elle est affectée au centre de secours principal de Mulhouse depuis janvier 2019. Durant ces deux dernières années, elle s’est spécialisée en risques radiologiques, titulaire à ce jour du niveau RAD 2.

  

AU MENU DU RAID

En équipes de 2 ou 3, les Amazones se défient pendant 6 jours, au petit matin, dans des disciplines telles que la course à pied, le VTT, le canoë, le tir à l'arc, l’orientation, et autres épreuves surprises, en totale immersion dans la nature. L'après-midi, le raid sportif cède la place à des activités axées sur la rencontre avec la population locale en participant à des tâches quotidiennes et en faisant connaissance.

Les suivre sur Facebook : @Raid Amazones - les Alsaciennes - Laetitia & Magalie

Photos: © adjudant Anthony Haas