Les citoyens, premiers acteurs de leur propre sécurité !

La mission de prévention citoyenne du SIS 68, c'est : 
  • un plan qui s’inscrit dans la mise en œuvre de la loi n° 2004-811 du 13 avril 2004 de           modernisation de la sécurité civile ;
      • qui vise à faire de chaque citoyen le 1er maillon de la chaîne des secours ;
      • et qui constitue l'un des objectifs des pouvoirs publics actuels (Président, gouvernement, FNSP)
  • Un projet de service élaboré en 6 mois au sein d’un groupe de travail associant services du SIS, la préfecture, l’UDSP, les associations agréées de sécurité civile, approuvé par le CASDIS le 9 juillet 2009.

Un constat :

Secours à personnes :

  • 11 500 accidents domestiques ou malaises à domicile
  • plus de 6000 malaises sur la voie publique
  • 6500 victimes dont une cinquantaine décédées

Incendies :

  • plus de 700 feux d’habitations et d’autres locaux par an
  • une centaine de victimes décédées ou blessées dont 30 par intoxication à l'oxyde de carbone

Risques majeurs :

  • Un département soumis aux risques naturels : tempêtes, inondations, séismes risques technologiques : une centrale nucléaire, des sites industriels

*(source: statistiques opérationnelles  2016 du SDIS 68)

Le principe : agir en amont par une sensibilisation des citoyens aux risques et des formations adaptées pour y faire face

Avec comme objectifs :

  • Réduire le nombre et la gravité des sinistres
  • Améliorer l’efficacité de l’intervention des services d’incendie et de secours
  • Promouvoir également les valeurs du volontariat en allant au contact de la population

4 champs d’action :

  • amélioration du secours à personnes par la prise en charge de l’arrêt cardiaque
  • renforcement de la prévention en direction des jeunes avec notamment l'opération "collégiens, citoyens de demain"
  • prévention de l’incendie et des accidents domestiques
  • préparation de la population aux risques majeurs

Les ressources consacrées à la prévention citoyenne :

La mission de prévention citoyenne est conduite par le Dr Guy Fuchs, ancien médecin-chef adjoint du SIS 68. Sont à ses côtés le lieutenant-colonel Christophe Marchal, chef du groupement de développement du volontariat ; le commandant en retraite Bernard Manillier (prévention secours aux personnes) ; le commandant de sapeurs-pompiers volontaires Jacky Walter, (prévention de l’incendie et des accidents domestiques) ; Marie-Jeanne Walter.

Par ailleurs, le groupement de la formation et des activités physiques organise et met en œuvre, en coordination avec l’Inspection académique du Haut-Rhin, les interventions du SIS dans les collèges. Elle bénéficie dans ce cadre d’une dotation annuelle de 8000 € d'ENEDIS pour le renouvellement du matériel pédagogique.

La mission de prévention citoyenne consacre environ 250 heures par an d’ingénierie et mobilise une équipe d’une trentaine d’intervenants (SPP, SPV, PATS).